Que se passe-t-il si je mélange… ?

Par Ludo • Publié le 12 Sep 2017 dans Astuces

17 commentaires

Des Huiles moteur différentes ?

En théorie les huiles sont miscibles et donc si vous mélangez 2 lubrifiants de viscosités différentes, vous obtiendrez encore du lubrifiant. Donc oui, en théorie 2 huiles différentes peuvent être mélangées, pour autant quelles soient destinées à la même utilisation : on ne mélange pas l’huile de boite avec de l’huile pour moteur par exemple…Mais en pratique le lubrifiant que vous obtenez par le mélange de 2 huiles différentes sera d’une qualité dégradée, en fonction du dosage réalisé et des huiles utilisées. D’une manière générale, le résultat aura la qualité de la moins bonne des 2 huiles employées. Par ailleurs, les motorisations modernes et dépolluées supportent mal une lubrification inadaptée, avec à terme, de graves avaries pour le moteur et d’autres éléments mécaniques.

Donc il est préférable d’éviter de mélanger des huiles différentes. Pour cela, gardez toujours un surplus de l’huile qui a servi à effectuer votre vidange. Utilisez toujours une huile qui respecte vos préconisations constructeur, même pour un appoint. En cas de doute sur la norme de l’huile que vous avez utilisée pour un appoint et par sécurité, effectuez au plus vite une vidange avec une seule huile adaptée à votre moteur.

Des liquides de refroidissement de couleurs différentes ?

La couleur du liquide de refroidissement n’est pas une norme. Ainsi , si chez certains fabricant un liquide spécifique Renault est de couleur jaune, il peut très bien être bleu ou rouge chez un autre… Donc la couleur n’est pas une indication fiable et suffisante.

Comme pour les huiles,  il existe une grande variété de liquides de refroidissement selon leur nature (minérale ou organique) et leurs caractéristiques qui leur permettent de répondre à certaines préconisations constructeur. Le risque en mélangeant deux liquides différents est de provoquer une réaction chimique qui va générer un précipité qu’on appelle couramment « mayonnaise ». Regardez cette photo et vous comprendrez pourquoi :

Donc comme pour l’huile, on fera le remplissage et l’appoint du circuit de refroidissement avec un seul et même liquide qui répond aux préconisations du constructeur. En cas de doute ou si vous avez mélangé des liquides différents, il est conseillé d’effectuer une vidange du liquide ainsi qu’un rinçage complet du circuit.

Petite astuce :

Par expérience, les gens connaissent moins la norme du liquide de refroidissement que celle de l’huile présente dans leur moteur. Sans doute car cette dernière se change plus fréquemment. Alors si vous devez effectuer un appoint et que vous ignorez totalement la norme du liquide présent dans votre bocal, sachez qu’il existe des liquides dits « universels », c’est à dire qu’ils sont miscibles avec n’importe quels autre liquide, sans aucun risque.

Des carburants différents ?

Et oui, se tromper à la pompe arrive plus fréquemment que vous pourriez le croire. Demandez aux garagistes…

De l’essence dans un véhicule diesel

L’essence a un effet corrosif qui détruit l’effet lubrifiant du gasoil dont les moteurs diesel ont besoin. Alors certes, il y a une tolérance à l’essence qui dépend du véhicule. Pour les anciens diesel, la tolérance est de l’ordre de 10 %. Mais les diesels actuels à diesel à rampe commune (HDi, DCi, Tdi…) ont un seuil de seulement 3%. De plus, les dégâts mécaniques seront plus importants sur ces derniers, notamment pour la pompe à injection.

Du gasoil dans un véhicule essence 

Si la voiture n’est pas catalysée et en dessous de moins de 10% de mélange, la voiture va hoqueter et fumer puis rouler normalement. Au-delà, il faut vidanger. Il est pratiquement impossible de mettre du gasoil dans un véhicule essence catalysé car le diamètre du réservoir empêche l’insertion du pistolet.

Dans tous les cas :

Si vous vous rendez compte immédiatement, surtout ne démarrez pas votre moteur ! De tout façon, si vous roulez tout de même, ce dernier vous montrera votre erreur : fumée, cliquetis, perte de puissance ou même arrêt complet. Là, il vaut mieux appeler un dépanneur qui pourra peut-être vous éviter le pire.

Du lave-glace été avec du lave glace hiver ?

Il n’y a aucun danger dans ce mélange.  Mais plus le lave glace hiver sera mélangé à son homologue été, plus il perdra ses propriétés de résistance au gel.

Des liquides totalement différents…

Voici l’exemple d’une propriétaire de Mini qui, voulant effectuer l’appoint de son lave-glace, a versé le contenu du bidon dans le moteur via l’orifice de remplissage de l’huile. Si l’on devait caractériser le mélanger, on pourrait le comparer au slim, cette matière visqueuse dans les films Ghostbusters

En synthèse : on ne mélange pas n’importe quoi et n’importe où ! Mieux vaut y regarder 2 fois dans dans le doute, on s’abstient !

[line]

Source photos : www.rovermg.fr–business.facebook.com/ClubBMWregioncentre/

 

17 Commentaires


  1. ROMEO

    28 septembre 2020

    BONJOUR
    PAR ERREUR DE L’ADBLUE DANS UN CIRCUIT DE REFROIDISSEMENT
    quelques km plutard le vehicule ne demarre plus es ce liée que dois je faire
    merci

    • Ludo

      2 octobre 2020

      Bonjour, il faut absolument voir un garagiste

1 2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *