Refus de priorité de passage aux piétons : la sanction s’alourdie

Par Ludo • Publié le 25 Sep 2018 dans Actus auto

4 commentaires

Un automobiliste se verra désormais retirer six points, au lieu de quatre auparavant,  s’il ne cède pas le passage à un piéton.

En 2017, 519 piétons ont été tués dans un accident de la route, dont plus de la moitié en ville. La majorité de ces décès ont été provoqués par une collision avec un automobiliste. Afin de lutter contre ce fléau, un décret a été adopté afin de porter à 6 points la sanction en cas de refus de priorité à un piéton « s’engageant régulièrement dans la traversée d’une chaussée ou manifestant clairement l’intention de le faire« .

De plus, la verbalisation peut se faire sur simple video surveillance. Pour rappel, tout piéton s’engageant sur un passage protégé est prioritaire (article R.415-11 du code de la route).

 

4 Commentaires


  1. roro

    21 octobre 2018

    s alourdit !!!!! ou une sanction alourdie

  2. jean pierre

    25 septembre 2018

    un piéton qui s’engage sur passage aux feu tricolore lorsque celui-ci a le piéton au rouge qui est responsable?

    • Hk79

      6 octobre 2018

      Très bonne question. Je pense que la responsabilité du piéton est engagée. Le code de la route est très clair sur se point.

      • rose

        4 novembre 2018

        Désolé mais un reportage passé à la télé signalait que tout piéton engagé ou manifestant son intention de traverser quelque soit la couleur du feu pour piéton ou en dehors d’un passage est prioritaire .Ce qui veut dire que beaucoup de voitures vont s’arrêter brutalement au feu vert pour laisser le piéton traverser au risque d’accident.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.