Un nouveau radar contre la pollution sonore

Par Ludo • Publié le 09 Août 2019 dans Actus auto

Un commentaire

S’il y a bien un domaine qui ne connait pas la crise, c’est celui des radars. On ne compte plus le nombre de nouveaux radars qui ont émergé ces dernières années. Voici le dernier en date, le radar sonore, baptisé Méduse.

Cette fois ce n’est pas la vitesse qui est dans le collimateur mais le bruit émis par les véhicules.  Cela concerne aussi bien les voitures que les 2 roues. Mais il semblerait que ce soient les motards les plus concernés. Ce radar est équipé de plusieurs microphones, capteurs et même d’une caméra.

Ce dispositif a été développé par l’association Bruitparif, une association qui relève et analyse le bruit dans la Capitale : Traffic aérien, routier, festivités etc… Il était à la base un outil servant à mesurer la pollution sonore mais force est de constater que son champ d’action va être élargit.

Pour l’instant et depuis juillet, un seul radar est en test dans la Vallée de Chevreuse, sur la route des 17 tournants. Une route très fréquentée par les motards puisque des centaines l’emprunte chaque week-end.  d’ailleurs, le radar méduse a relevé près de 450 pics sonores par jour ! Une forte exposition au bruit qui fait le désespoir des riverains. Mais pour le moment aucune sanction ne tombe. Il faut dire que si le cadre légal concernant la vitesse est très précis, ce n’est pas le cas concernant la pollution sonore.

Certes comme pour chaque nouveau radar, il faut s’attendre à ce que de nombreuses contestations s’élèvent mais il ne faut pas oublier que le bruit est un véritable fléau dans nos villes et un problème de salubrité majeur pour beaucoup de nos concitoyens.

Il faudra donc que la loi évolue pour qu’un nouveau type d’infraction voit le jour. En attendant Méduse a 18 mois de test pour faire ses preuves.

 


Crédit photo : https://www.bruitparif.fr

1 Commentaire


  1. robin

    12 août 2019

    le problème c est que pouvoir mètre un contravention pour le bruit et tré compliquer car avec un simple siffle d arbitre on peut déclenche se genre de dispositif et l environnement le vent les gens qui passe ajoutera forcement quelque décibel a tout cela donc c est presque impossible de juge si un véhicule fait vraiment trop de bruit a moins de l enfermer dans un salle insonorise pour prendre les mesure

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.