Visite d’une « chose » en atelier

Par Ludo • Publié le 29 Août 2018 dans Événements

Un commentaire

Un drôle de véhicule s’est présenté pour changer ses pneus. Citroën Mehari ? Renault Rodeo ? Ca y ressemble… mais en regardant de plus près on voit un logo…Volkswagen…

Et oui ! Car il s’agit d’une Volkswagen 181,  élaborée en 1968, à partir du chassis et de la motorisation de la Coccinelle. Pour sa ligne atypique et il faut le reconnaître pas des plus glamours, elle fût surnommée « The Thing » (la chose) aux Etats-Unis. Pas glamour car il s’agit au départ d’une commande de l’armée allemande. Cette dernière désirait un véhicule à la fois fiable, robuste et économique. et ce fût un succès puisque des milliers d’exemplaires furent commandés.


Fort de ce succès, Volkswagen étend la commercialisation de son véhicule au monde rural auquel elle est parfaitement adaptée avec des suspensions renforcées afin de pouvoir transporter de très lourdes charges. Puis, ce sont les jeunes hippies qui vont massivement adopter la 181.

Grand paradoxe que des gens qui prônaient le « Faites l’amour, pas la guerre » s’entichent d’un véhicule d’origine militaire ! Enfin, avec quelques fleurs dessinées dessus, on dira qu’elle a été pacifiée ! Et puis ce fût une bonne pioche commerciale pour Volkswagen qui décida de modifier les suspensions pour adapter le véhicule à un usage de véhicule de tourisme.

Photo : lecatalog.com

En 1972, elle débarque aux USA où elle gagne son surnom de « la chose » et au Brésil sous l’appellation Safari. Elle quittera le marché américain en 1975 pour des raisons de non conformité à de nouvelles normes de sécurité. Enfin, elle prendra sa retraite définitive en 1983.

Et quelques années plus tard, en voici une chose qui se présente à l’atelier du magasin Carter-Cash de Meaux pour changer 2 pneus…

1 Commentaire


  1. Maurice

    14 septembre 2018

    C’était une supper bagnole comme la meharie 4×4. J’en ai rencontrées sur les pistes d’Afrique lors de raids comme aussi de nombreux Combi VW 4×4.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.